Kathryn Marshall

Née à New York en 1991.
Vit à Marseille.

Artiste, danseuse, scénographe, performeuse et professeure de yoga, Kathryn réunit toutes ces pratiques dans son style d’enseignement. En s’appuyant sur sa formation à diverses pratiques somatiques et de méditation, elle crée des espaces de confiance pour que les participant.es puissent explorer des états élargis de conscience. Diplômée de la Cooper Union School of Art de New York ainsi que de l’École nationale supérieure d’art de Paris-Cergy, son approche du travail somatique est imprégnée de références du langage plastique et visuel. En tant que professeure de yoga, elle a été formée au Hatha, Vinyasa, Yin, Prénatal, et Yoga Nidra au Sri Lanka. Ses voyages en Asie l’ont amenée à se former auprès d’un médecin ayurvédique pour approfondir sa compréhension des plantes médicinales, de la télépathie et de l’hypnose. Spécialisée dans la pratique du Yoga Nidra, une ancienne tradition qui met l’esprit dans un état hypnogique, Kathryn combine les approches orientales et occidentales pour faciliter l’exploration intérieure. Fondatrice de la communauté internationale Yo Yo Yoga, elle enseigne les cours de mouvement et méditation depuis 2016.

En tant que danseuse, son approche du mouvement s’inspire du ballet classique, du jazz contemporain, de la danse africaine et du contact improvisation. Elle a étudié auprès des chorégraphes tel.le.s qu’Elsa Wolliaston, Judith Perron, Antonija Livingstone, Patricia Kuypers et Sherwood Chen. Elle explore actuellement différentes modalités qui utilisent le son, la lumière et le mouvement pour induire des états semblables à la transe afin de favoriser l’expression libre. Avec aplomb et humour, elle crée des ateliers fonctionnels qui permettent aux participant.e.s de se connecter intensément à leur dimension intérieure et aux autres présences qui les entourent. Elle s’est produite au Centre Pompidou à Paris, au FRAC-Méca, musée d’art contemporain de Bordeaux, à The Invisible Dog à New York, au Palácio da Bolsa à Porto, à la Cité Internationale des Arts à Paris, au Centre d’art contemporain Panacée à Montpellier, et dans de nombreux autres lieux en France et à l’étranger.